Voir tous nos conseils de prévention

Déneiger la voiture : pour votre sécurité et celle des autres

Publié le 7 février 2018

imgdeneiger-voiture

Manque de temps, froid intense, conviction que c’est inutile… Nombreuses sont les excuses pour ne pas déneiger l’auto correctement! Pourtant, circuler avec un véhicule enneigé est non seulement dangereux, mais cela pourrait vous coûter cher, en plus de vous obliger à faire une réclamation d’assurance auto! L’équipe de L’Unique assurances générales fait le point.

  1. Visibilité réduite : risques de collision accrus

    De toute évidence, le fait que les vitres et le pare-brise soient obstrués réduit la visibilité du conducteur et accroit les risques de heurter un piéton ou un autre usager de la route.

    Pour assurer une bonne visibilité, il faut :
    • déneiger ou déglacer complètement le pare-brise et toutes les vitres, à l’aide d’un grattoir ou d’un bon balai à neige. Afin d’éviter de les endommager, il est recommandé de dégager les essuie-glaces avant de les activer;
    • dégager les phares et les feux arrière du véhicule, afin que les autres usagers de la route vous voient bien et soient informés de vos intentions.
  2. La couche de neige ou de glace laissée sur le capot, le toit ou le coffre de votre véhicule peut causer un accident

    Lorsque vous accélérez, la charge de neige ou de glace pourrait se détacher de votre auto et aboutir sur les véhicules derrière vous. Elle pourrait causer un accident, d’importants dommages, des blessures graves, voire la mort.

    Songez également que si vous freinez brusquement, la charge de neige ou de glace qui se trouve sur le toit du véhicule risque de glisser sur le pare-brise. En plus de vous bloquer complètement la vue, cela pourrait endommager vos essuie-glaces, qui risquent de ne pas être assez puissants pour enlever une aussi grande quantité de neige ou de glace.
     
  3. Le Code de la sécurité routière prévoit des amendes pour les conducteurs de véhicules mal déneigés

    En circulant avec un véhicule aux vitres ou au pare-brise obstrué, vous vous exposez à une amende de 100 $ à 200 $.

    Vous conduisez un véhicule recouvert de neige ou de glace? Si elles se détachent du véhicule, vous pourriez devoir payer de 60 $ à 100 $ d’amende.
     
  4. Les conducteurs d’« igloos mobiles » risquent une augmentation de leur prime d’assurance

    Comme les risques d’accidents, de dommages et de blessures sont accrus lorsqu’on circule à bord d’un véhicule enneigé, les risques de devoir faire une réclamation d’assurance le sont aussi!

Votre courtier d’assurance est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec lui!

Trouvez un courtier