Voir tous nos conseils de prévention

Renouvellement d’assurance auto : 8 questions à vous poser

Publié le 18 avril 2018

img-renou-auto

Saviez-vous qu’avant chaque renouvellement d’assurance auto, le Groupement des assureurs automobiles (GAA) et le Bureau d’assurance du Canada (BAC) recommandent de prendre le temps de mettre vos informations à jour, de valider que vos couvertures sont toujours adaptées à vos besoins et de vous assurer que votre prime est juste? L’Unique assurances générales a rassemblé les questions à vous poser lorsque vous recevez votre avis de renouvellement.

1. Avez-vous un nouvel emploi, un nouvel employeur ou avez-vous pris votre retraite?

Avisez votre courtier d’assurance si vous avez changé de poste au sein de la même entreprise ou si vous avez un nouvel employeur. L’emploi que vous occupez, votre employeur et la distance parcourue pour vous rendre au travail sont pris en compte dans l’établissement de votre prime d’assurance.

Si vous avez pris votre retraite, vous utiliserez sûrement moins votre véhicule. Vous avez donc tout avantage à réviser vos besoins d’assurance auto!
 

2. Est-ce que vous ou l’un des conducteurs du véhicule avez déménagé?

Il y a tant à faire et à penser quand on déménage! Avez-vous pensé à aviser votre courtier de votre nouvelle adresse?

Vous n’avez pas déménagé, mais l’un de vos enfants étudie à l’extérieur? Même s’il revient à la maison familiale la fin de semaine ou pendant les vacances, l’adresse du lieu où il utilise le véhicule doit figurer sur son contrat d’assurance auto.
 

3. Y a-t-il eu des modifications dans l’usage de votre véhicule?

Voici des exemples de modifications à l’utilisation du véhicule dont vous devriez aviser votre courtier :

- Utilisation des transports en commun ou du covoiturage pour vous rendre au travail;
- Utilisation de votre véhicule pour des fins professionnelles ou à titre de chauffeur Uber;
- Location de votre véhicule par l'intermédiaire d'un service d’autopartage (ex. : Turo);
- Utilisation de votre véhicule ailleurs qu’au Québec
 

4. Le véhicule est-il conduit par de nouvelles personnes ou, au contraire, certaines personnes ont-elles cessé de le conduire?

Vos enfants ou votre conjoint(e) utilisent plus ou moins souvent le véhicule ou ont cessé de l’utiliser? Les changements dans la fréquence d’utilisation de tous les conducteurs doivent être signalés à votre courtier afin que tous soient couverts adéquatement.
 

5. L’un des conducteurs du véhicule a-t-il été condamné pour une infraction au Code de la route ou a-t-il subi une suspension de permis?

Vous êtes tenu d’en aviser votre courtier.

6. Des équipements ont-ils été ajoutés ou retirés?

Communiquez avec votre courtier si vous avez fait installer ou retirer tout accessoire ou équipement augmentant la valeur de votre voiture.

7. Prévoyez-vous remiser votre véhicule ou le remettre sur la route?

Avisez votre courtier d’assurance avant de poser l’une de ces actions afin qu’il puisse ajuster les couvertures et la prime en fonction de la situation.

8. Avez-vous modifié la fréquence à laquelle vous louez des véhicules à court terme?

Validez auprès de votre courtier si l’ajout de l’avenant F.A.Q. no 27 (Dommages aux véhicules n’appartenant pas à l’assuré) peut être avantageux pour vous. Dans plusieurs cas, ajouter cet avenant est plus économique que de débourser les frais d’assurance exigés par les compagnies de location.

 

Votre courtier d’assurance est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec lui!

Trouvez un courtier