Voir tous nos conseils de prévention

Conservation des aliments : que faire en cas de panne?

Publié le 18 juillet 2018

img-panne-aliments

Même si les pannes d’électricité de plusieurs heures n’arrivent pas souvent au Québec, elles demeurent possibles. Lorsque cela arrive, comment gérez-vous votre nourriture réfrigérée et congelée? Est-ce que votre assurance habitation vous couvre pour la nourriture que vous devez jeter? L’équipe de L’Unique assurances générales fait le tour du sujet!

  1. Y a-t-il quelque chose à faire pour se préparer à une éventuelle panne de plusieurs heures?

    Oui! Déposer un thermomètre dans votre réfrigérateur est une mesure préventive qui facilitera le tri de vos aliments réfrigérés si une longue panne survient. Vous saurez immédiatement si la température de conservation sécuritaire (de 0 °C à 4 °C selon le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec) y a été maintenue ou non, même si la panne n’est pas terminée.

  2. Comment maximiser la conservation des aliments réfrigérés et congelés pendant la panne?

    Ouvrez les portes du réfrigérateur et du congélateur le moins possible.

  3. Est-ce que l’assurance habitation couvre les aliments perdus à la suite d’une panne?

    Les pertes d’aliments sont normalement couvertes par votre assurance si la panne survient à votre résidence principale. Communiquez avec votre courtier pour vous en assurer et pour vérifier les limites qui pourraient s’appliquer.

    Si vous décidez de faire une réclamation pour vos aliments perdus, n’oubliez pas de noter tout ce que vous jetterez.

  4. Comment départir ce qui doit être jeté de ce qui peut encore être mangé sans danger?

    Les facteurs qui guideront vos décisions sont la durée de la panne, le type d’aliments et la température interne du réfrigérateur ou du congélateur.

    Aliments réfrigérés

    Un tri est nécessaire seulement si la température interne du réfrigérateur est de plus de 4 °C, ou si la panne a duré plus de 6 heures. Dans ce cas, il faut jeter :

    • les aliments qui semblent détériorés;
    • les récipients déjà ouverts contenant du jus de légumes, du yogourt ou du lait maternisé;
    • les aliments qui suivent, ainsi que tout met préparé ou autres aliments qui en contiennent parmi leurs ingrédients : œufs, viande, poisson, fruits de mer, pâtes alimentaires (cuites ou fraiches), lait, crème, fromage à pâte molle, fromage à la crème, jus non pasteurisés, légumes préparés (ex. : en salade ou en soupe), légumes cuits.

    Aliments congelés

    • Panne de moins de 24 heures
      Vérifiez que les aliments sont encore congelés. Si ce n’est pas le cas ou si vous doutez, décidez de leur sort en fonction des indications du point suivant.
    • Panne de plus de 24 heures
      Vérifiez attentivement tous les aliments se trouvant au congélateur.
      • Vous pouvez recongeler :
        • Tout aliment dont le centre est encore dur et l’emballage recouvert de givre.
        • Les fruits, les jus pasteurisés, les fromages à pâte dure et les boulangeries entièrement décongelés, pourvu qu’ils n’aient pas été exposés à une température de plus de 4 °C et que leur emballage ne soit pas abîmé.
      • Vous pouvez cuire et manger sans tarder ou cuire et congeler de nouveau les aliments crus qui sont décongelés, mais qui ont été conservés à une température de moins de 4 °C.
      • Il faut jeter tous les aliments périssables décongelés ayant été exposés à une température de plus de 4 °C.

Votre courtier d’assurance est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec lui!

Trouvez un courtier