Voir tous nos conseils de prévention

Dégâts d’eau : attention aux tuyaux de vos appareils

Publié le 18 mars 2015

img-degat-deaui

Les dégâts d’eau sont à l’origine de la majeure partie des sinistres en assurance habitation au pays. Parmi leurs principales causes : la tuyauterie des installations sanitaires situées à l’intérieur de la maison. L’Unique assurances générales vous propose quelques points à garder à l’œil pour rester… au sec.

  1. Les tuyaux sous l’évier ou le lavabo
    La tuyauterie située sous les éviers et lavabos est particulièrement vulnérable. Les responsables? La moisissure ainsi que la corrosion causée par l’humidité et accélérée par les vapeurs qui se dégagent de certains produits nettoyants. À inspecter régulièrement :
    • le boyau d’évacuation d’eau du lave-vaisselle, situé derrière ou sous l’appareil;
    • le boyau d’alimentation d’eau du lave-vaisselle, situé sous l’évier, raccordé à la plomberie;
    • l’état du raccord d’égout, situé sous l’évier ou le lavabo.
    Profitez de l’occasion pour vérifier également l’état du joint d’étanchéité autour de la porte du lave-vaisselle. Si des résidus s’y sont accumulés, prenez quelques instants pour le nettoyer.
  2. Le tuyau d’alimentation de la toilette
    Le tuyau flexible qui alimente la toilette peut présenter des faiblesses. Une fois ou deux par année, vérifiez :
    • qu’il n’est pas fendu ou endommagé;
    • que les joints et les écrous qui le maintiennent en place sont fixés solidement, selon les recommandations du fabricant. En cas de doute, consultez un plombier.
  3. Le tuyau de la laveuse
    Le tuyau qui alimente la laveuse en eau est soumis à une pression fréquente et importante. De quoi écourter sa durée de vie! On recommande :
    • de le changer tous les 10 ans ou dès qu’il présente des signes de détérioration, comme des traces de rouille ou des fendillements;
    • d’opter pour des tuyaux de haute qualité, généralement en acier tressé, plutôt que pour des tuyaux de caoutchouc.
    La meilleure prévention demeure encore de fermer les robinets au mur après chaque usage.
  4. Si malgré tout…
    Le mal est fait et la catastrophe est imminente? Le premier geste à accomplir consiste à fermer l’eau. Pour ce faire, il suffit de fermer la valve de l’entrée d’eau de l’installation sanitaire concernée ou de celle de l’entrée d’eau principale. Si vous ne savez pas où elles se trouvent, prenez quelques instants pour les repérer au préalable. En cas de besoin, avec l’effet de surprise en moins, vous agirez vite et mieux!

Votre courtier d’assurance est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec lui!

Trouvez un courtier